Archives de catégorie : c’est renversant !

le monde comme une surprise…

prendre le voile…

barbie-voilee-shero-sortie-2018_exact1024x768_l

… c’est renversant, la poupée qui fit temps de mal à l’image de la femme en nivelant vers une esthétique stéréotypée, beauté et ligne hypersexuées, devient à 60 ans chaste et puritaine en mode voile et robe sans fin. Seul un visage niais et béat reste visible et Barbie voile soudain devient le nouveau rêve CAC 40 de Mattel.

Prendre le voile et disparaître voilà une bonne résolution pour cette poupée qui dit hélas toujours oui à tant de petites filles hypnotisées.

Réveillez vous, et n’achetez pas cela à vos enfants…

la vieille fille et le voile…

 

le vernis à ongles des petits garçons…

Les dépliants de Maman Rodarde
Les dépliants de Maman Rodarde

… c’est renversant, enfin les petits garçons vont pouvoir se mettre du vernis à ongles et autres bijoux de la reine des neige ou autres stars de football. Pour lutter contre les stéréotypes Maman Rodarde oeuvre sans perdre haleine.

« Depuis qu’il est tout petit, mon fils aime se vernir les ongles de temps à autres. Mais plus il a grandi, et plus il a commencé à être sensible aux remarques qu’il pouvait recevoir. Je me souviens par exemple l’avoir vu au parc, les mains recroquevillées pour cacher ses ongles vernis, de peur que les enfants se moquent et ne veuillent plus jouer avec lui. Ça m’a retourné le ventre de sentir que mon fils n’osait pas laisser libre cours à ses envies ou sa personnalité à cause du regard des autres ».

… bonne idée, voici donc le dépliant antisexiste pour garçons à mettre dans toutes les mains pour une éducation nouvelle génération, moderne et ouverte… c’est pas encore complément gagné, mais cela progresse toujours et toujours

Le dépliant antisexiste de Maman Rodarde à imprimer chez soi…

laissons l’huitre tranquille…

ostreiculture_arcachon_finXIX

le chaulage des huitres, bassin d’Arcachon, fin XIXème siècle

… c’est renversant, le progrès ne me fait pas peur mais là je crie au scandale. Laissons donc l’huitre tranquille et nature. Moi je l’aime sans rien si ce n’est sont eau iodée avec amour. Une idée de plus, une idée sans plus…

« Cela pourrait être une manière de varier des traditionnelles huîtres des repas de Noël ou du Nouvel An. Plus besoin de penser au vinaigre de framboise ou d’échalote, ces huîtres seront directement aromatisées raconte France Bleu La Rochelle. C’est l’idée de Joffrey Dubault, un jeune entrepreneur de Marennes en Charente-Maritime, à la tête de So’ooh. « J »ai commencé à travailler dans les huîtres très jeune. Mais dès mes 17 ans, j’ai voulu faire quelque chose de différent », explique-t-il à la radio.

Au programme donc pour ces huîtres, dont la commercialisation devrait commencer cette semaine : gingembre, framboise, échalote ou muscat. Une gamme de saveur qui a été longuement réfléchie, la framboise notamment est là « pour faire aimer les huîtres aux enfants » et le gingembre parce qu’il est « très apprécié sur le marché asiatique ». En avril, Joffrey Dubault a participé au Bruxelles Seafood festival au cours duquel son projet est sacré « coup de cœur » du salon et lui permet de viser une clientèle internationale pour ses huîtres parfumées ». (Le Point)

in Le point…

une petite histoire de l’huitre sur le bassin d’Archacon…

dansons le toddle avec un verre d’americano…

Image de prévisualisation YouTube

 

… je lis un beau livre américain dont l’histoire se passe entre autre dans les années 20, et soudain le père du jeune héros danse le Toddle. Cela semble une variante du Chaleston, je ne trouve aucune information précise ni vidéos sur le sujet. Donc j’imagine le tout, je sais seulement que les deux danseurs à un moment font semblant de s’embrasser et que cela faisait scandale à l’époque !

C’est l’été, vite dansons le Toddle en sirotant un Americano bien frappé…

une rose fanée…

rose-fanee-2113286940-1439648

… depuis un certain temps déjà les roses fanent à une vitesse impressionnante, ce fut une certitude un dimanche 11 juin à 20h. Il y a eu la belle époque, la résistance, le second souffle, l’espoir déçu et maintenant la fin d’un monde. L’appareil comme un vase est devenu obsolète, vide, creux et mort. Reste à réinventer le tout, autrement, avec d’autres personnes, idées, utopies…

bon vent la rose d’avant, bonjour la rose de maintenant ou de demain…

allez hop, au coin vilain petit garçon…

Maxime HAMOU - 26.05.2015 - Jour 3 - Roland Garros 2015 Photo : Dave Winter / Icon Sport

… c’est renversant le tennis vire mal et la preuve en est avec l’attitude irrespectueuse du jeune tennisman Maxime Hamou. Et oui, il y a du savoir vivre à respecter même lorsque l’on joue à Roland Garros et que l’on se croit invincible.

On ne peut tout de même que saluer la rapidité de la FFT qui a retiré illico l’accréditation du joueur pour Roland Garros et a saisi la commission des litiges.

Le mal est fait, trop tard Mister Maxime H, un minimum de respect à appliquer car sinon voilà ce qui arrive, allez hop, au coin le vilain garnement qui se croit tout permis !

Une bêtise qui risque de lui coûter très cher, dommage ou tant mieux !?

préambule…

Jeu set et match ici…