journal d’un confiné #3

j3 confinement : jardinière cours balguerie stuttenberg – bordeaux

… J3, quand on reste chez soi confiné, c’est étrange, de nouveaux rituels s’installent très vite, cela doit sûrement aider à se rassurer et à se dire que l’on est toujours vivant ou entreprenant.

Depuis mardi, je me surprends chaque matin et plusieurs fois par jour à observer les diverses plantations de la maison, jardinières, pots et notre petit patio… sont scrutés avec attention, les jeunes pouces caressées, les plants plus robustes admirés, la terre surveillée… tout devient important en cette période, la nature vivante qui grandit devant moi, à vue d’œil, seconde après seconde, me donne espoir…

A demain…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *