Maitre Capela : tort, tord, tors…

Bonjour amis du pinaillage et autres curiosités linguistiques, revoilà en ce début 2019 notre incontournable et adorée Maître Capela, pour  une année bien dans son vocabulaire ! Cette semaine c’est :

Avoir tort ou tord ou tors ?

Aïe les homonymes, ils n’ont pas fini de nous dérouter hein ?

Faisons le tri ensemble :

1) Tort

« tort » a pour sens : tout ce qui est faux, ce qui s’oppose à la raison, au bon sens, ce qui est juste.

On trouve ce mot dans les expressions avoir tort, faire du tort à quelqu’un, à tort et à travers, à tort ou à raison, être dans son tort, donner tort

Exemple : A tort et à travers de Manu Larrouy https://www.youtube.com/watch?v=JaOnlrIAb-U

2) Tord

C’est le verbe tordre conjugué à la troisième personne du présent de l’indicatif.

Truc : pour ne pas confondre avec « tort », essayez de le conjuguer à l’imparfait. Si vous pouvez remplacer « tord » par « tordait », alors vous avez bien affaire au verbe « tordre » et non à « tort ».

Exemple : Au tord-boyau de Pierre Perret https://www.youtube.com/watch?v=YnbGIVYQmvk

3) Tors

Ancien participe passé de tordre, cet adjectif signifie donc « tordu » et donne « torse » au féminin.

Exemple (pas trouvé mieux 😉) : le groupe Tors https://www.youtube.com/watch?v=cuRO5ljgV8E&start_radio=1&list=RDcuRO5ljgV8E

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *