Capitaine flam contre Googledark…

… voici revenu le temps de la rubrique aléatoire de Catishima le geek rebelle et éco-durable. Débordé fin 2012 il nous revient en nous promettant des chroniques régulières, modernes et responsables ! Il adore Capitaine Flam et nous dévoile aujourd’hui son combat contre Googledark Vador :

« … et puis ils ont inscrit mon fils chez Google sans son avis.

C’est arrivé comme ça, un jour, mon fils débarque dans mon bureau et m’annonce qu’il a une adresse Gmail, et que tous ses copains aussi.
« Les profs ont dit que c’était plus simple pour communiquer. »
Ah ben si les profs s’y mettent !

Rembobinons un peu.
Qu’y-a-t-il de gênant là-dedans ?
Qu’y-a-t-il de gênant dans le fait que l’éducation nationale incite les élèves français à utiliser des produits mis sur le marché par une des plus grandes entreprises mondiales ?

Un – Soit ils sont idiots, soit ils le font exprès. Ils ne peuvent pas ignorer que les produits informatiques utilisés à cet âge marque définitivement l’usage informatique futur. Microsoft l’a bien compris, c’est d’ailleurs pour cela qu’ils offrent aux étudiants la suite Office… et Microsoft ne fait jamais rien au hasard.

Deux – Est-ce plus simple ? Oui à J+1 oui. Google est en train de devenir le même type de sujet que la télévision, tout le monde l’utilise, tout le monde trouve ça très bien, certains non mais ils l’utilisent quand même. Demandez à n’importe qui de ne plus utiliser de services Google pendant 1 semaine, vous aurez la réponse à la question « qui contrôle internet ? »

Trois – Google c’est la bonne réponse, on ne s’embête pas, ils le font, ça marche, c’est plus simple, plus rapide, pourquoi s’ennuyer avec des trucs alternatifs qui ne marchent jamais. C’est vrai ça pourquoi ?

Quatre – Et pourquoi on ne lui a rien demandé à mon gamin, et à moi, pourquoi on ne m’a rien demandé ? Qui a accepté les conditions d’utilisation des services Google ? Suis-je responsable au yeux de la loi puisque responsable légal de mon enfant ? C’est quoi cette histoire ? Je suis obligé de signer un papier en début d’année scolaire pour autoriser la diffusion de la photo de mon fils, et pour mettre ses informations personnelles à disposition d’une entreprise privée qui détient 90% du savoir de l’humanité, je n’ai rien à signer ?

Cinq – Je m’emballe toujours un peu avec les chiffres, il faut bien s’arrêter à un moment.

La question n’est pas de savoir si Google est le bien ou le mal, la question c’est plutôt « où on va ? » et « est ce que ce genre de petites choses du quotidien ne façonnent pas des habitudes qu’on aura du mal à perdre ? »

ah j’oubliais un détail !

Savez-vous ce qu’affiche un smartphone quand on l’allume pour la première fois ? « Connectez vous sur votre compte Google. Vous n’en avez pas ? Inscrivez-vous ! »

à plus tard,

Catishima, 11 février 13

3 réflexions sur « Capitaine flam contre Googledark… »

  1. cher Catishima,

    merci pour cette chronique qui m’interroge… car c’est vrai que G—-E est pratique notamment pour la synchronisation des contact entre courriels / contacts entre pc / ardoise / smartphone… je trouve cela brillant mais un peu big brother aussi, aurais tu une alternative aussi performante à me proposer… j’étudie toute proposition !

    bien à toi

    christo

  2. j’aimerais savoir ce que Catishima pense du moteur de recherche duckduckgo, d’après ce que j’ai lu dans un magazine, il s’agirait d’un moteur de recherche qui respecte la vie privée en ne stockant pas les infos que justement google « vampirise » ….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *