Archives de catégorie : tout est quotidien

la vie simple et nouvelle…

le sous marin de bain…

sous marin bo

… oh c’est beau mais pas que, très pratique aussi dans toute salle de bain qui se respecte, voici le fameux Submarino by Seletti :

Set accessori bagno Submarino : yellow submarine, petit clin d’œil ludique décliné en couleur flashy comme bleu pétant, blanc épure, rouge pimpant, jaune acidulé, ce petit set de salle de bain peut personnaliser les accessoires personnels des membres de la maison. En belle porcelaine (H 17,5 / L 25,5 / P 7 cm) pour environ 53 €.

le sous marin est ici…

en mode vert fenêtre…

WP_20150406_004

photo, christo, balguerie house, 6 avril 15

… c’est renversant hier Mister CuiCui malgré sa crève a eu envie de dévorer nos rebords de fenêtres et voici le résultat, deux jardinières toutes pimpantes pour une maison balguerie plus que joyeuse tant le vert est le végétal sont nécessaires entre balcons, pots et patio.

Le résultat est en devenir mais déjà cela ravi nos yeux comme un bouquet permanent qui va progressivement prendre son envol…

WP_20150406_005

nos jardins en caisses de vin…

JardinsCaisseAVin_1400pix

 

… c’est renversant, pour les amateurs de vin comme moi, voici la bonne idée du printemps, les minis jardins en caisses de vin. C’est beau, c’est pratique, c’est écodurable, c’est adapté aux minis patios, jardins, terrasses, balcons. Et comme le monde est parfois bien fait, il existe un ouvrage parfait pour vous / nous les jardiniers du vin

Minis jardins à savourer avant ou après un bon bordeaux, le livre est ici…

A la semaine prochaine pour un autre scoop renversant, sidérant, amusant, délirant, déprimant, hallucinant voire élégant…

scones express…

WP_20150329_002

photo, christo, 29 mars 15

… il fait gris et tout d’un coup Mister CuiCui au coin de la cheminée prononce le mot Scones. Je me lance et voici le résultat… pas du tout convaincant. Le tout ressemble à des petits pains plus sucrés. J’adore les scones mais à ce jour je n’ai pas trouvé la (ma) recette parfaite. Je ne désespère pas et si quelqu’un en connaît une merci de ma la communiquer…

坂本真綾 – 走る maaya sakamoto dans mon auto…

Image de prévisualisation YouTube

 

… le printemps est à la porte, les jours deviennent plus doux et lumineux, mon cabriolet frétille et ma nouvelle compilation musicale fait une belle place à des chansons pour cheveux dans le vent et bonne mine… En première place depuis lundi la belle et mutine Maaya Sakamoto

Vent frais, lumière tourbillonnante et soleil sur mon front… c’est la vie   belle

l’homme du jour… Serge Voronoff…

Serge_Voronoff

… voici l’homme du jour et l’émission du jour à découvrir sur France Culture. Le chirurgien Serge Voronoff, qui pratiquait des greffes hors normes pour dynamiser des hommes fatigués, a connu une célébrité planétaire avant de susciter l’hilarité et de sombrer dans l’oubli.

Ne nous y trompons pas, Serge Voronoff, même si son travail opiniâtre et hors-norme a suscité l’hilarité du corps médical et du monde, était aussi un chirurgien exceptionnel et un grand médecin humaniste.

Et il faut dire qu’on ne s’est pas esclaffé tout de suite de ses xénogreffes expérimentales. Pendant des années, la méthode Voronoff a suscité un engouement extraordinaire, et a fait école jusqu’à être pratiquée dans le monde entier. De très nombreux médecins ont assisté aux transplantations… Et beaucoup s’y sont soumis !

A ne pas en douter, Serge Voronoff à découvrir ici…

le robot et la barbotine…

WP_20140502_004

photo, christo, villa bourdiou, bégaar, 3 mai 14

… il a parfois des chocs soit générationnels soit culturels. Voici la cohabitation improbable sur une cheminée de maison de mamie. Une barbotine so kitsch avec un petit robot venu de l’espace. La tradition face à la modernité, le ringard face à l’inutile… Les deux font la paire et vous devez vous aussi avoir ou connaître des endroits où l’improbable est parmi vous / nous !

Bon dimanche…

crazy stupid love movie…

Image de prévisualisation YouTube

 

… c’est mercredi et l’heure de ma séance ciné adoré. Je vous propose de (re)découvrir le singulier et hilarant film américain Crazy stupid love réalisé par Glenn Ficarra et John Requa, sorti en 2011 avec Steve CarellRyan GoslingJulianne MooreEmma Stone. Cela ressemble à une vulgaire comédie américaine bien lourde et à l’humour bien grand et pourtant cela n’a rien avoir avec tout cela et est plutôt une comédie douce amère, un brin étrange et décalée. Il a des scènes d’un humour corrosif irrésistible. J’ai adoré ce film aux acteurs si bons, beaux et élégants, qui m’a provoqué un rire salvateur.

Synopsis :

A tout juste quarante ans, Cal Weaver mène une vie de rêve – bonne situation, belle maison, enfants formidables et mariage parfait avec sa petite amie du lycée. Mais lorsqu’il apprend que sa femme, Emily, le trompe et demande le divorce, sa vie « parfaite » s’écroule. Pire, dans le monde des célibataires d’aujourd’hui, Cal, qui n’a plus dragué depuis des lustres, se révèle un modèle d’anti séduction. Passant désormais ses soirées à bouder tout seul au bar du coin, l’infortuné Cal est pris en main comme complice et protégé d’un séduisant trentenaire, Jacob Palmer. Pour l’aider à oublier sa femme et à commencer une nouvelle vie, Jacob tente de faire découvrir à Cal les nombreuses perspectives qui s’offrent à lui : femmes en quête d’aventures, soirées arrosées entre copains et un chic supérieur à la moyenne.
Cal et Emily ne sont pas les seuls en quête d’amour: le fils de Cal, Robbie, 13 ans, est fou de sa babysitter de 17 ans, Jessica, laquelle a jeté son dévolu… sur Cal ! Et en dépit de la transformation de Cal et de ses nombreuses nouvelles conquêtes, la seule chose qu’il ne peut changer reste son coeur, qui semble toujours le ramener à son point de départ.

pas d'inquiétude, tout va bien…

Pas-d-inquietude_portrait_w858

… ce mercredi c’est le moment de ma petite séance ciné comme je les aime, à savoir découvrir une petite pépite intime, élégante, pleine de charme et aux saveurs inconnues. Ce week-end en feuilletant mon Télérama tant aimé j’ai découvert un téléfilm qui me semble digne d’intérêt : Pas d’inquiétude de Thierry Binisti avec Isabelle Carré, Grégory Fitoussi et Diego Gaspard. Les critiques sont très bonnes et m’invitent à vouloir regarder ce film de poche au plus vite. L’histoire pourrait faire craindre le pire mais le tout est abordé de manière très pudique et sans aucun violon (ni dans la forme ni dans la bande originale) comme souhaité par le réalisateur.

Synopsis : Claire et Marc sont heureux. Ils s’installent enfin dans la maison de leurs rêves avec leurs deux enfants Lisa et Rémy. Peu après, leur fils tombe gravement malade. Rémy a une leucémie. La présence de ses parents à ses côtés s’impose. Marc obtient un congé pour s’occuper de lui mais la situation financière du couple se dégrade. Les collègues de Marc vont trouver une manière inattendue pour lui venir en aide.

A ce soir dans votre sofa (projection à 20h45 sur France 2 ce mercredi 9 avril 14) pour savourer cela et vous me direz votre avis…