Archives de catégorie : les oreilles d’éléphants

des sons pour des oreilles sensibles…

le saint katerine…

… il est évident et sans grande surprise que le nouveau et sidérant album de Philippe Katerine est une météorite fulgurante et détonante. Confessions est une sorte de cadavre exquis qui ose tout. Les trouvailles sont partout, la poésie décalée, le non sens partout et les mélodies parfaites. Les messages sont ludiques et poétiques, engagés et dérangés. Les invités haut de gamme servent le propos et l’insolence de troubadour Katerine. Le sens de l’essentiel, l’album (mon album) de l’année…

Confessions intimes ici…

le mur du son…

le mur de Belin en 1961

… déjà 30 ans, c’est hallucinant comme je n’ai rien vu passer. Pour rattraper le temps et ne rien oublier j’écoute toutes les émissions radios sur la chute du Mur de Berlin et sur France Musique je suis gâté ainsi que sur Arte TV qui diffuse le concert historique de ce jour-là.

Trois jours après la chute du Mur, le 12 novembre 1989, l’Orchestre philharmonique de Berlin organisait un concert pour les citoyens de RDA. Un immense moment d’émotion et de communion dans la musique.

L’événement reste dans les mémoires des mélomanes berlinois. Le 12 novembre 1989, trois jours après la chute du Mur, l’Orchestre philharmonique de Berlin donne un concert réservé aux citoyens de RDA, dont les papiers d’identité tiennent lieu de ticket d’entrée. Le public afflue pour assister à ce concert exceptionnel, retransmis en direct à la télévision, où Daniel Barenboim dirige deux œuvres phares de Beethoven. Retour sur un moment d’une force extraordinaire, tant pour les musiciens que pour les spectateurs, nombreux à verser des larmes de joie au son de la Symphonie n° 7.

Le concert du 12 novembre 1989 à Berlin…

metronomy en concert ce soir…

l’élégance pop sera au rendez-vous ce soir avec la joie de découvrir sur scène les tant aimés Metronomy. Pop parfaite, pop lumineuse, rien à redire à cet univers brillant qui saura nous rendre heureux Mister CuiCui et moi-même.

Direction ce 9 octobre 19 vers le Rocher de Palmer à Cenon pour plonger dans le mur du son et de la pop classe.

Metronomy ici et là…

le marquis philippe pascal vous salue…

… encore une disparition qui chagrine mon ancien cœur d’adolescent. Philippe Pascal, icône de la New Wave à la française, s’en est allé ce jour un vendredi 13 septembre 19. J’ai peu connu l’époque Marquis de Sade mais j’ai savouré la période plus lumineuse et orchestrée de Marc Seberg. Replongeons dans cet univers entre ombre et lumière et imaginons le passé permanent…

l’intégrale est ici et sans modération…

celeste et marcel…

Une bien belle histoire que celle de l’arrivée de Céleste Albaret chez Marcel Proust.

« En 1914, Céleste Albaret commence à travailler pour Marcel Proust. Elle lui prépare ses repas, prend soin de son intérieur. Le jeune femme débute son service au 102 boulevard Haussmann, et les deux personnages se lient d’amitié. Céleste Albaret devient alors indispensable à l’écrivain ».

Il n’existe aucun support d’enregistrement de la voix de Marcel Proust, mais des archives des années 70, restaurées, permettent d’entendre avec émotion la voix de Céleste Albaret aux souvenirs toujours pétillants et attachants.

Une belle évocation en baladodiffusion sur la chère France Culture

Céleste Albaret chez Monsieur Proust…

pierre barouh, la chanson libre…

et cela pourrait commencer ainsi… « C’est l’histoire d’un artiste qui aurait pu faire carrière au cinéma en tant que jeune premier ou au music-hall où il avait le don d’écrire pour lui et pour les autres, mais a préféré prendre des risques faire connaître au sein de son label avant-gardiste les artistes les plus atypiques ».

Pierre Barouh fut inclassable et un grand maître de la belle et élégante chanson française. Le bel album « Le Pollen » est une illustration parfaite de l’art parfait.

Pierre Barouh, la saravah touch…

pierre-barouh

petit bijou estival…

… en été il convient de se détendre et voilà donc le chanteur parfait qui mixe chanson française populaire, humour décalé, clip rigolo et danse amusée… François Bijou ou le chanteur de notre été 19 avec ses jolies mains baladeuses (tube politiquement très incorrect !).

PS : merci à La Petite Souris pour avoir déniché pour nous cette pépite…

le métronome à tubes…

… c’est l’été et c’est aussi l’heure de danser sur un bon tube à la pop parfaite. Avec les Metronomy nous ne sommes jamais déçu et voici avec Lately l’avant goût de leur prochain album qui sortira à la rentrée de septembre 19. Youpi, en voilà une bonne nouvelle. Comme toujours tout est parfait jusqu’au clip très beau et rigolo.

ici tout est Metronomy

c’est pas vrai dixit david lafore…

…. cela sent l’été, et ici nous profiterons de cette période pour se faire plaisir et ne partager que ce qui est beau, bon et chouette. Des vidéos, des photos, des livres, des objets, de l’insolite… Commençons avec un scoop, le nouveau clip de « C’est pas vrai », chanson extraite du nouveau EP « Chip Chip » de l’excellent et si talentueux David Lafore.

Une belle chanson au clip étrange mais à la beauté formelle

L’intégrale de David Lafore est ici…