l’obsédant idaho…

Livre: Idaho, Emily Ruskovich, Éditions Gallmeister, Totem ...

Petite lecture du mois, ou belle chronique par Mister CuiCui, comme toujours un lecteur si éclairé

Livre, Idaho, Emily RUSKOVICH, Editions Gallmeister

Ce roman conviendra parfaitement au lecteur qui aime se laisser guider à l’aveugle, qui accepte la confusion, la complexité d’une intrigue instillée au goutte à goutte pour n’être révélée sans l’être vraiment. Le doute plane autour d’un drame familial qui va basculer les membres dans un irréversible d’essaim. L’Idaho d’une Amérique montagnarde sous un soleil de plomb vibre sous l’élagage saisonnier des bois appartenant à Wade et Jenny, parents de deux fillettes, June et May jouant à proximité, jusqu’à ce que le drame se produise. Le drame, mais quel drame ? Les conséquences propulsent les instigateurs vers leur propre sort, on les rencontre souvent, on reconstruit l’histoire. Wade refait sa vie, Ann apparaît. Emily Ruskovich nous ballade avec délicatesse dans les méandres cérébraux des personnages, déshabillant la pensée intime, les gestes, les rapports, à travers les paysages de là bas. Remarquable, déroutant Idaho.

courir toujours…

Un beau petit film à voir et revoir (Cours sans te retourner de Pepe Danquart, 2013) sur le trauma de la seconde guerre mondiale ou comment oublier son nom pour survivre à l’extermination juive. Arte comme toujours est la chaîne de référence pour découvrir de belles choses souvent passées inaperçues partout ailleurs.

La petite histoire :

Srulik, Juif Polonais de 8 ans et demi, fuit le ghetto de Varsovie, où il vit avec ses parents et son frère. Après la perte de sa famille, commence alors pour lui un long périple pour échapper aux soldats qui le recherchent. Pour survivre, Srulik doit tout oublier de son ancienne vie. Mais peut-on oublier son propre nom ?

A voir et à revoir sur Arte TV…

akiko yano et la neige…

… et si pour sortir des sentiers battus vous écoutiez l’univers d’Akiko Yano, chanteuse pop japonaise, une sorte de Kate Bush au pays du soleil levant. Dépaysant, beau et léger, la pop de là-bas fait du bien à nos oreilles d’éléphants occidentaux.

Et encore plus osé, offrez un disque de cette chanteuse comme un beau cadeau insolite pour un Noël surprenant.

et cadeau du cadeau : en piano duo avec Ryuichi Sakamoto…

vases paquebots…

PAQUEBOT Vase (OBJETS DE DECORATION) | Roche Bobois

… c’est déjà Noël ou presque, voici une première et belle idée de cadeau pour tous ceux qui ont tout !

Déstructurés, Vases Paquebot : Roche Bobois sait dénicher les nouveaux créateurs designers doués et singuliers, ici, Alnoor, indien, avec ses vases en céramique émaillée bleue, trois tailles, dont petit (22x23x20 cm), moyen (34x27x26 cm) et grand (17x40x22 cm) à partir de 190 €.

roche bobois ici…

le saint katerine…

… il est évident et sans grande surprise que le nouveau et sidérant album de Philippe Katerine est une météorite fulgurante et détonante. Confessions est une sorte de cadavre exquis qui ose tout. Les trouvailles sont partout, la poésie décalée, le non sens partout et les mélodies parfaites. Les messages sont ludiques et poétiques, engagés et dérangés. Les invités haut de gamme servent le propos et l’insolence de troubadour Katerine. Le sens de l’essentiel, l’album (mon album) de l’année…

Confessions intimes ici…

le mur du son…

le mur de Belin en 1961

… déjà 30 ans, c’est hallucinant comme je n’ai rien vu passer. Pour rattraper le temps et ne rien oublier j’écoute toutes les émissions radios sur la chute du Mur de Berlin et sur France Musique je suis gâté ainsi que sur Arte TV qui diffuse le concert historique de ce jour-là.

Trois jours après la chute du Mur, le 12 novembre 1989, l’Orchestre philharmonique de Berlin organisait un concert pour les citoyens de RDA. Un immense moment d’émotion et de communion dans la musique.

L’événement reste dans les mémoires des mélomanes berlinois. Le 12 novembre 1989, trois jours après la chute du Mur, l’Orchestre philharmonique de Berlin donne un concert réservé aux citoyens de RDA, dont les papiers d’identité tiennent lieu de ticket d’entrée. Le public afflue pour assister à ce concert exceptionnel, retransmis en direct à la télévision, où Daniel Barenboim dirige deux œuvres phares de Beethoven. Retour sur un moment d’une force extraordinaire, tant pour les musiciens que pour les spectateurs, nombreux à verser des larmes de joie au son de la Symphonie n° 7.

Le concert du 12 novembre 1989 à Berlin…

metronomy en concert ce soir…

l’élégance pop sera au rendez-vous ce soir avec la joie de découvrir sur scène les tant aimés Metronomy. Pop parfaite, pop lumineuse, rien à redire à cet univers brillant qui saura nous rendre heureux Mister CuiCui et moi-même.

Direction ce 9 octobre 19 vers le Rocher de Palmer à Cenon pour plonger dans le mur du son et de la pop classe.

Metronomy ici et là…

charlotte perriand forever…

… c’est son année (expositions, livres, documentaires…) et c’est plus que mérité, la grande Charlotte Perriand est à ne pas en douter la grande femme designer du 20ème Siècle. Difficile à cette époque de se faire (sa) une place même face à Le Corbusier au tempérament bien trempé. Elle signa des pièces iconiques notamment les 3 incontournables dont France Culture nous explique la genèse.

La chaise longue (LC4), la bibliothèque de la maison du Brésil et le bureau Boomerang

Découvrez la petite histoire de ces 3 beaux objets intemporels

Charlotte Perriand en 3 séquences…

Culture et design