les gros sont aussi beaux…

image

… j’avoue être tombé en admiration devant le projet de la photographe Substancia Jones qui depuis 10 ans porte un autre regard sur son gros corps et celui des autres autour de photos ou d’expériences issues de la danse.

Etrange projet mais à la vitalité heureuse et à la portée sociale non négligeable. L’artiste nous dit ceci :

« J’ai été inspirée par mon propre regard sur mon corps gros. J’ai senti ce regard s’adoucir en posant nue pour des photos que je prenais moi-même. Je me sentais à la fois tendre et honnête.
Depuis, j’ai compris que c’était quelque chose d’universel. Le moyen le plus efficace de de normaliser des corps « non conformes » dans nos esprits c’est simplement de les regarder. »

Plongez dans ses photos à la beauté nouvelle et nécessaire.

Moi j’aime beaucoup cette approche et vous ?

la presse en parle ici…

adipositivy project…

dense frac bd factory…

WP_20170218_022

… ce week-end emploi du temps dense avec notre petite neveu Arthur explorer et savourer la ville. Donc au programme,samedi, exposition  sympa BD Factory à la FRAC (Hangard G2 aux bassins à flots), tea time au Palais des saveurs (rue du Palais Gallien), soirée video à la maison, et le dimanche, marché des Chartrons, pique nique sur les quais, balade au Jardin botanique, collation à la belle, sympa et indépendante 19 (j’en parlerai plus tard cette semaine tant c’est merveilleux comme lieux)…

Ouf c’est presque lundi, vite repos et au lit…

je dis quizz 116 : la vue sidérante…

IMG-20170217-WA0005

Au je dis quizz 115, il fallait trouver John Hurt, l’acteur discret au 200 films. 5 bonnes réponses et au tirage au sort c’est La Petite Souris qui est l’heureuse gagnante, bravo à elle.

La question de la semaine sans doute plus facile quoique :

Où été prise cette belle photo, envoi cette semaine d’une amie quelque peu au Sud ?

A vous de jouer ici ou sur : christorama1@gmail.com (des indices sont fournis sur simples demande, n’hésitez pas pour ainsi multiplier vos chances !) et peut-être aurez vous la chance de gagner un cadeau maison toujours un bel objet culturel.

le bruit du tam tam…

4d7ea766-eb6c-4313-9fec-eb188bd781ab-large

… c’est renversant, un produit iconique est toujours en vente et participe à une décoration vintage et design. Il s’agit du fameux tabouret Tam Tam édité pour la 1ère fois en 1968 par un designer français.

C’est les soldes et si vous n’en avez pas au moins un chez vous courrez vite chez made in design pour en trouver à seulement 15 €… cadeau du jour.

« Retrouvez la version originale du célèbre tabouret Tam Tam, créé en 1968 par Henri Massonnet et réédité par Stamp Edition. Symbole des seventies, ce tabouret légendaire sur lequel posa Brigitte Bardot est devenu un objet culte. Maniable et confortable, écologique et économique, démontable et léger, ce tabouret iconique s’est vendu à plus de 12 millions d’exemplaires et a reçu les honneurs du MoMa de New-York et du Musée des Arts Décoratifs de Paris.
Tam Tam est aujourd’hui fabriqué dans la même usine de l’Ain et le même moule n°169 qui a donné jour au modèle original. De pure fabrication française, Tam Tam nouvelle génération peut se prévaloir d’être le digne héritier de sa lignée. Flashy, transparent, chromé, fluo, translucide, customisé, imprimé, décliné dans une multitude de coloris ultra tendance… Il y en a pour tous les goûts et tous les budgets. Seul ou coordonné, élément de décor ou objet d’appoint, il a sa place dans toute la maison de la chambre à la salle de bain, de la cuisine à la terrasse ».

J’ai la chance d’en avoir un d’époque dans mon bureau (il faudra que je vérifie s’il est signé) d’un beau orange très seventies…

le paradis de julien ribot…

Image de prévisualisation YouTube

 

… j’ai reçu hier des nouvelles de mon ami auteur, compositeur, interprète et illustrateur Julien Ribot. Voici un merveilleux montage souvenir d’une de ses oeuvres projetée dans un beau lieu fin 2016.

  • 2016 : Nuit blanche, Paris, création d’un film d’animation de 18 minutes « Eleven Heaven, a new landing for Apollo 11 », projeté sur une des façades de la cour intérieure de la Mairie du 11ème arrondissement. Film synchronisé avec un concert live (piano et batterie).

la voix de jane…

Jane-Birkin-en-1997_width1024

… la semaine dernière Jane Birkin était en écoute (rediffusion de juin 2007 à l’époque de la sortie de son film « Boxes » ) dans l’émission « A voix nue » sur l’adorée France Culture.

La petite phrase du jour de la belle anglaise la plus française au monde :

« Ris et le monde rit avec toi. Pleure et tu pleures toute seule. »

A voix nue avec Jane Birkin en écoute ici…

 

odilon redon tout un paysage…

WP_20170205_004 (1)

… nouvelle année, nouvelle résolution, un projet culturel par weekend, après ciné la semaine dernière, ce dimanche est la visite de l’exposition « La nature silencieuse  : paysages d’Odilon Redon ».

Un très beau moment pour découvrir l’univers peu connu / peu exposé du grand peintre bordelais. Les dessins et croquis sont des merveilles et font naître et entrevoir l’horizon des landes et autres paysages de bord de mer (Royan, Bretagne…).  Epure, accrochage élégant et fluide. Une belle exposition, simple et évidente, sans aucune prétention, à l’abord facile et fascinant. Bravo à la Galerie des beaux arts de Bordeaux pour ce beau travail.

Une expo à ne pas manquer, ouverte jusqu’à la fin mars 17…

 

 

je dis quizz 115 : le bel acteur ambiant…

quizz

… voici le temps de l’hiver et de son je dis quizz an 17, édition 115.

Au je dis quizz 114, il fallait trouver les stickers graphiques pour nos murs édités par Loft Boutik. Même avec quelques indices aucune bonne réponse à cette édition.

La question de la semaine sans doute plus facile quoique :

Je suis un acteur disparu récemment et je me présentais comme « un acteur à louer », qui suis-je ?

A vous de jouer ici ou sur : christorama1@gmail.com (des indices sont fournis sur simples demande, n’hésitez pas pour ainsi multiplier vos chances !) et peut-être aurez vous la chance de gagner un cadeau maison toujours un bel objet culturel.

la belle promesse de sorj chalandon…

516G146XP7L._SX298_BO1,204,203,200_

… cette semaine la petite chronique littéraire de Mister CuiCui qui nous parle avec gourmandise du roman de Sorj Chalanadon,. Savourons cette mise en bouche avant de dévorer la Promesse de l’écrivain :

Livre – Une promesse, Sorj Chalandon, Le Livre de Poche,

« Croix de bois, croix de fer, si je mens, je vais en enfer », « juré, craché » sont les serments de l’enfance qui nouent et renforcent les liens amicaux bien au delà de l’âge adulte parfois. Le bonheur innocent sans le savoir encore, puis les croyances des uns influencent largement le destin des autres. La vieillesse réveille l’enfance. Une petite maison villageoise de la Mayenne, au charme désuet, s’anime au quotidien d’une étrange façon. En catimini, les hôtes, un vieux couple amoureux, suivent le manège. Fauvette rafraîchit le bouquet de fleurs, dresse la table, Berthevin aère les pièces, allume puis éteint les lumières, Paradis fait tinter la cloche et remonte l’horloge. Chacun assume son rôle selon un rite établi, une promesse tenue. Ils se sont connus enfants, tous âgés aujourd’hui, un lien tenace les unit. L’univers énigmatique s’impose avec poésie. Le balancier temporel nous bascule du présent vers le passé, celui d’hommes et de femmes remplis d’une vie riche. Le prix Médicis lui a été décerné en 2006.

Merci Mister CuiCui et à la semaine prochaine…

mon estuaire…

blog 17

… une belle journée de dimanche en janvier 17 et l’idée d’aller découvrir près de chez nous les Archives départementales de Gironde et l’exposition « L’estuaire : paysages et patrimoines ». Un lieu sympa qui offre diverses expositions gratuites sur le patrimoine girondin. Jusqu’en mars l’estuaire de la Gironde est à l’honneur et son histoire, sa magie, ses iles, ses berges, ses huitres, ses troglodytes…  s’offrent à nous. Un moment très agréable qui nous invita Mister Cuicui et moi-même à envisager très prochainement une virée sur ses berges côté Médoc et côté Blayais… En avant Simone, l’estuaire reste à découvrir…

Expo l’Estuaire de la Gironde…

Archives départementales de la Gironde / 72-78 cours balguerie stuttenberg / 33300 bordeaux

Culture et design